Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 21:55

Le 24 novembre 2008 à Paris, l'association française Villes Internet a procédé à la remise des Labels pour la 10ème fois depuis sa création. Cette année, 203 villes étaient en compétition, dont 41 pour une première participation. Cet article présente le palmarès.


Comme une tradition

Une fois de plus, Villes Internet n'a pas failli à sa mission qui est de primer la politique globale des collectivités pour démocratiser Internet auprès de leurs administrés et développer des services en ligne à usage citoyen. En effet, l'association a procédé à son rituel de remise des @ aux collectivités françaises qui participaient au concours. L'évènement s'est tenu à Paris, à l'Espace Cardin, en présence de plus de 500 Députés, Maires et Elus et représentants de villes, venus saluer les lauréats d'un millésime consacrant la dynamique de l'Internet Citoyen depuis maintenant 10 ans.

Eric Besson, Secrétaire d'Etat chargé de la Prospective, de l'Evaluation des politiques publiques et du Développement de l'économie numérique, auprès du Premier Ministre, Jacques Pélissard, Président de l'Association des Maires de France et Philippe Braidy, Directeur du développement territorial et réseau à la Caisse des dépôts ont remis les Labels Ville Internet à 203 villes et villages.

Le Palmarès

Comme pour les années précédentes, le Palmarès 2008 comportait plusieurs niveaux de récompenses, allant d'un à cinq "arobases". Ainsi, sur les 203 villes qui ont reçu le Label Ville Internet cette année :
- 14 villes ont obtenu 5 arobases
- 26 villes ont obtenu 4 arobases
- 64 villes ont obtenu 3 arobases
- 69 villes ont obtenu 2 arobases
- 23 villes ont obtenu 1 arobase
- 7 villes ont obtenu une Mention Ville Internet.

Répartition par région


La répartition des collectivités lauréates par région place l'Ile-De-France en tête avec un nombre de 40 villes. Puis viennent les régions de Rhônes-Alpes (27 villes), du Nord-Pas-De-Calais (22), de Lorraine (19), de Bretagne (13), d'Aquitaine (11), d'Alsace (10), de Provence-Alpes-Côte-D'azur (9), du Pays de la Loire (8), du Centre (7) et Haute-Normandie (7), de Midi-Pyrénées (6), du Languedoc-Roussillon (5), de Poitou-Charentes (4) et Bourgogne (4), de Champagne-Ardenne (3) et DROM-COM (3), de la Corse (2) et enfin de la Basse-Normandie, de Franche-Comté et du Limousin, représentées chacune par un seule ville.

Ces collectivités qui se sont illustrées

La moyenne générale des villes primées s'établit à trois @, comme Ajaccio, Carquefou, Cergy, Le Lamentin (Martinique) et Tarbes. Parmi les quatorze collectivités qui ont obtenu la prestigieuse distinction (cinq @), on distingue Agen, Epinal, Metz et Vannes, mais aussi des communes plus modestes comme Blanquefort (Gironde) ou Guiras (Ardèche). La ville de Mérignac qui récolte une cinquième @, se fait également remarquer pour la qualité de son site internet mais aussi pour l'engagement de ses élus pour un accès du plus grand nombre aux outils numériques. En réalité, la ville de Mérignac est pionnière dans les nouvelles technologies et la promotion de l'internet citoyen semble être une des priorités des autorités. Elle a lancé son premier site Internet en 1998. Aujourd'hui, Mérignac numérique se traduit en chiffre par :
- 33 postes en libre accès à la cyberbase (médiathèque)
- 25 postes ouverts aux publics en difficulté dans les écoles
- 55 postes dans les quartiers
- Une douzaine de services en ligne disponibles (dont l'approvisionnement des comptes famille)
- 14 écoles élémentaires connectées en haut débit
- Les écoles maternelles sont en cours d'équipement.

Bien sur, d'autres exemples peuvent être cités car d'autres collectivités se sont illustrées dans le domaine de l'Internet citoyen. Le cas de Bras-sur-Meuse paraît tout aussi intéressant. Avec une population de 734 habitants, des commerces de proximité, de la tranquillité, de la verdure Bras-sur-Meuse ne présente a priori rien de spécial. Mais le maire de village, Julien Didry, est féru des nouvelles technologies. Depuis 2001, il essaie de rentrer son village dans le XXIe siècle. La création d'un site Internet n'a rien de révolutionnaire même pour un village. Mais lorsqu'il permet le rapprochement des élus et des citoyens, et rend des services personnalisés à ces derniers, il mérite de l'attention de la part du jury de Villes Internet. Après avoir reçu la récompense d'une deuxième @ après celle de l'année dernière, Julien Didry s'est expliqué : "Début 2008, nous avons ouvert un nouveau site orienté vers l'information du citoyen. On y retrouve l'ensemble des formulaires administratifs, mais organisés dans la but de faciliter les recherches des internautes. Avec le programme baptisé 'Evénements de la vie', j'indique mon nom et ce que je suis sur le point de vivre: un mariage, une arrivée à Bras, une naissance. L'ensemble des démarches s'affiche alors... Nous avons installé un système d'alerte par SMS. Sur 280 familles, 170 m'ont transmis leur numéro de portable. Je peux ainsi leur envoyer un texto à tous. C'est très pratique en cas d'alerte météo ou de problème de bus. Cela évite de passer dans chaque habitation." Et ceux qui n'ont pas de portable? "J'ai la possibilité d'envoyer un message vocale sur les téléphones fixes de tous les Brasiliens. Il faut toujours penser à ne pas creuser un fossé technologique entre les habitants", poursuit le maire. Suivant ce principe, l'élu n'a pas oublié d'installer une borne Internet à la mairie, où une secrétaire se charge d'accompagner tous les habitants".

Le jury du Label et les critères d'évaluation des sites de villes

Le label Ville Internet est attribué par un jury composé d'universitaires, de journalistes et d'associations professionnelles (Afnic, Aproged. Pour établir leur classement, ils se fondent sur des informations déclaratives fournies par les villes candidates par le biais d'un questionnaire renseignant sur le nombre de points d'accès public à Internet, l'équipement en logiciels libres, l'accompagnement des habitants à l'usage des NTIC, l'équipement informatique dans les écoles, la publication des décisions municipales sur Internet, les services administratifs fournis en ligne, les délais de réponse, et autres. De manière générale, pour le palmarès 2008, les critères d'évaluation étaient : l'information politique et citoyenne, l'environnement, l'e-administration, la vie associative, ou la culture en milieu rural.
hobbies

Des chiffres-clés du Label Villes Internet

Au 24 novembre 2008, 1110 collectivités sont inscrites sur la plate-forme Villes Internet. Elles représentent plus de 32 millions de citoyens français.
- 200 membres adhèrent à l'Association pour soutenir le développement de l'Internet Citoyen.
- 609 Villes sont labellisées depuis 1998.

"Il faut toujours saluer chaleureusement les pionniers !", s'est exclamé Eric Besson, secrétaire d'Etat au développement de l'économie numérique, en remettant les 5 arobases aux villes lauréates.


Pourtant, l'aventure ne fait que commencer.


I.S.


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Mes billets
commenter cet article

commentaires