Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 00:44

De plus en plus de Français n'ont plus de scrupules à revendre leurs cadeaux de Noël en double exemplaire, trop grand ou trop petit, voire de mauvais goût, une pratique favorisée par internet et un contexte économique difficile.


Le siège du site de vente par Internet eBay àParis.


"Il y a un tabou qui est tombé", estime Pierre Kosciusko-Morizet, président du site Price Minister. "Les gens osent plus revendre leurs cadeaux qu'avant", explique-t-il annonçant que le site avait eu le 25 décembre "deux fois plus de produits mis en vente que durant une journée normale (environ 200.00O)" et "50% de plus que le 25 décembre 2007".


"En plus, il y a la crise, les gens cherchent à améliorer leur quotidien et donc ils sont particulièrement intéressés à revendre leurs cadeaux", ajoute-t-il.


Les produits sont vendus 10 à 30% de moins que le prix du neuf.


Les cadeaux les plus revendus ? "Le textile, évidemment ! C'est là où il y a le plus +d'erreur+ de taille, de couleur ... de goût", sourit-il.


Il site également "les jouets d'enfant" mais aussi "les DVD, les jeux vidéo, les livres" surtout quand l'acheteur a voulu jouer la sécurité en offrant le "cadeau-phare de l'année, il y a alors plus souvent des doubles".


Selon Price Minister, qui a interrogé ses membres début décembre, 25% d'entre eux revendent parce que le cadeau ne leur a "pas plu", 22% parce qu'ils n'en ont "pas l'usage" et 14% qui expliquent revendre une fois que le cadeau (DVD, livre, BD) a été utilisé.


Pas encore de chiffres pour le site de ventes aux enchères eBay où l'on précise que "la revente des cadeaux est un phénomène qui s'étale sur plusieurs jours et même en janvier", le mois le plus fort.


Selon une étude TNS-Sofres pour eBay, publiée mi-décembre, "la revente de cadeaux de Noël s'impose comme un mode de consommation établi (...) qui touche toutes les tranches d'âge et catégories socioprofessionnelles, même les seniors s'y mettent".


71% des internautes interrogés sont "à l'aise avec l'idée de revendre un cadeau de Noël, contre 66% en 2007". Pour ceux qui n'excluaient pas de revendre, la part des seniors est en hausse de 5 points (22%) par rapport à 2007.


"47% des internautes prévoient d'utiliser l'argent de la revente pour financer des dépenses de la vie courante", selon le sondage.


Amazon, qui vend livres, CD et DVD neufs, propose également en ligne un rayon occasion.


"Le Père Noël vous a déçu ? Revendez vos cadeaux", suggère le site de La Redoute Occasion, associé à Price Minister.


Même proposition de la part de Windil.com, le site de l'hebdomadaire gratuit Paru-Vendu.


Même les sites de location par internet (machines à coudre, perceuses, appareils photo etc.) tentent de surfer sur la vague Noël soulignant le "risque de froisser un proche!" en cas de vente.


"40% des personnes trouvent choquante l'idée de revendre un cadeau", insiste sur le site Marion Carette, l'une des cofondatrices de Ziloc. La location constitue dès lors une nouvelle source de revenus, plus rentable que la vente sans se séparer des biens pour autant".

 


Source : AFP, le 26-12-2008.


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Accès-Usages
commenter cet article

commentaires