Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 15:41

Le ministère de l'Enseignement secondaire, des Centres universitaires régionaux (Cur) et des Universités a signé hier, avec Microsoft, 2 protocoles devant donner une nouvelle dimension à l'introduction des Tic dans les établissements scolaires. D'ores et déjà, Microsoft créera 4000 adresses électroniques pour les élèves et les enseignants du Lycée John Fitzgerald Kennedy où la convention a été signée.


L'introduction des Tic à l'école a pris une nouvelle dimension depuis hier. Le ministère de l'Enseignement secondaire, des Cur et des Universités a signé le protocole d'accord pour un programme un enseignant un ordinateur. Au cours de cette cérémonie, 3 dispositifs devant améliorer le système d'enseignement ont été lancés. Il s'agit de Live@edu, un outil dont la finalité est d'aider à la centralisation de toutes les données concernant la formation. L'autre outil, c'est le Help Desk. Le système vise à assister l'utilisateur enseignant en cas de problème. L'utilisateur peut se servir d'un téléphone pour demander des solutions aux problèmes qu'ils rencontrent. Il permet d'éviter le recours fréquent à la maintenance. « Pour le moment, on ne peut pas introduire la formation dans le calendrier des établissements scolaires. Il faut donc organiser les acteurs pour qu'ils puissent utiliser l'ordinateur », souligne la responsable du Réseau africain de formation à Distance (Resafad), Anta Diane Touré. S'agissant du protocole, Club Partners In Learning PIL, il vise à optimiser l'utilisation et la diffusion des Tic au sein des établissements scolaires.


Les bénéficiaires comme les autorités ont relevé toute la place que ces outils joueront dans l'amélioration de la qualité des enseignements. « Nous avons enregistré une avancée dans l'introduction des Tic grâce à l'appui de Microsoft. Cette 2è version est un apport inestimable sur le plan pédagogique », dit le proviseur du Lycée John F. Kennedy. Quant au directeur de Cabinet du ministère, Joseph Pierre Ndiaye, il souligne que Microsoft apporte « une grande contribution dans l'atteinte des politiques du ministère en matière d'introduction des Tic à l'école ». Et de poursuivre, « le souci principal de Microsoft est de nous accompagner pour réduire le gap de la fracture numérique entre le nord et le sud ». Déjà, 4000 adresses électroniques seront créées pour les élèves et les enseignements de Kennedy dans le cadre dudit projet. « Nous sommes une entreprise qui, au-delà de la recherche du profit, a compris que son développement est lié au sein du milieu où elle évolue. Ce programme repose sur l'amélioration du système éducatif, la création de l'emploi, l'encouragement à l'innovation », indique le directeur de Microsoft au Sénégal, Ibrahim Youssri.

 

Source : Le Soleil, le 29 janvier 2009.


Partager cet article

Repost 0

commentaires