Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 12:40
Après les restrictions imposées par AT&T aux Etats-Unis et T-Mobile en Allemagne sur la version de Skype pour l'iPhone, deux associations tentent d'alerter les pouvoirs publics sur les menaces qui pèsent sur la VoIP.

Que sa passe-t-il lorsqu'un service de VoIP au succès planétaire, Skype, arrive sur l'un des smartphones les plus populaires du moment, l'iPhone ? Cela donne un million de téléchargements en quatre jours depuis le lancement de Skype sur l'iPhone le 31 mars.


Un succès que les opérateurs AT&T et T-Mobile voient d'un très mauvais oeil. Le premier a limité l'usage de Skype aux seules zones Wi-Fi tandis que le second a tout simplement déclaré Skype hors la loi sur son réseau. T-Mobile prétexte un risque de saturation de son réseau et la violation d'une clause de son contrat client. Chez AT&T, on explique avoir « tous les droits » de ne pas promouvoir le service d'un concurrent expliquant que « Skype n'a aucune obligation de commercialiser l'offre d'AT&T. Pourquoi l'inverse serait-il vrai ? ».


La riposte s'organise


Face à ces boycotts, deux associations tentent d'alerter les pouvoirs publics américains et européens. Aux Etats-Unis tout d'abord, l'association de défense d'un Internet libre Free Press a saisi la Federal Communications Commission (FCC) en lui demandant de confirmer que l'Internet sans fil est bien protégé par les mêmes lois que celles de l'internet haut débit classique. Free Press s'appuie sur l'Internet Policy Statement, texte de référence de la FCC qui garantit le droit d'un internaute à accéder à tout contenu et service depuis l'appareil de son choix. En Europe, c'est la Voice over the Net Coalition (VON) qui demande à l'exécutif européen d'agir pour garantir le droit des usagers à utiliser toute technologie de communication mise à leur disposition. La VON compte parmi ses membres Skype bien sûr, mais aussi Google, Intel et Microsoft.


La montée en puissance de Skype inquiète les opérateurs


Début mars, l'annonce par Nokia de l'intégration de Skype directement dans ses nouveaux modèles de smartphones, à commencer par le N97, aurait provoqué la colère d'O2 et d'Orange qui menaceraient de ne pas distribuer les nouveaux Nokia. Skype est également compatible avec une centaine de modèles de mobiles compatibles Java, il tourne sur Android, et Windows Mobile.


Grâce à ce service de VoIP, les utilisateurs peuvent s'appeler gratuitement entre membres Skype et passer des coups de fil à l'étranger sur des fixes ou des mobiles à des tarifs avantageux. L'arrivée de Skype sur l'iPhone ne fait qu'offrir une visibilité encore plus importante à la VoIP. Et la rendre incontournable ? (Eureka Presse)


 

 

Source :  ZDNet France, le 05 avril 2009.


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Le mobile
commenter cet article

commentaires