Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 10:30
Appeler gratuitement (ou presque) en national et international depuis un téléphone mobile n'est pas un mythe. Communiquer 24h/24, sans que votre facture de téléphone en pâtisse, oui, c'est aussi possible !


L'entrée de la 3G en Tunisie va ouvrir davantage la porte aux utilisateurs du mobile sur le monde de l'internet. L'avantage du réseau 3G est qu'il offre la possibilité de se connecter à Internet avec un débit, qui peut même dépasser ce que proposent nos FAIs. Ainsi, il est possible d'utiliser son téléphone comme PC pour se connecter sur la toile, comme il peut servir de modem à l'ordinateur. Le couple téléphone et ordinateur portable va donc faire des ravages.


Le premier avantage est donc clairement la mobilité. En effet, plus besoin d'être rattaché à une ligne ADSL active. La connexion internet sera possible partout où on se déplace, sous réserve de couverture du réseau 3G/3G+. A priori, le haut débit ne connaitra plus les zones d'ombre en Tunisie. Et qui dit connexion Internet, dit messagerie instantanée qui permet de chatter, mais aussi de parler via microphone avec sa liste de contact. Mieux encore, avec le logiciel Skype, comme avec une ribambelle d'autres dans la même catégorie, il est possible de faire des appels en conférence sans limitation du nombre des intervenants et ce, tout en gratuité.


Il est à noter que l'appel en conférence est une option proposée par les opérateurs de téléphonie mobile par GSM (2G). En revanche, son activation est généralement payante et limitée à 5 ou 6 appels simultanés. De surcroit, la conférence est facturée aux frais de l'appelant.


Appels illimités


Comme c'est le cas chez Nokia, des Smartphones ont désormais des logiciels Skype embarqués. Pour les téléphones modestes, il existe une version light de ce logiciel en Java (téléchargeable ici). Ainsi, un Tunisien connecté sur Skype depuis son téléphone mobile pourra chatter et appeler ses contacts, n'importe où dans le monde. Plus besoin de payer des frais de communications locales ou internationale. La somme payée pour l'abonnement suffira.


Tout ceci vous fait saliver ? Ca vous fait rêver d'avoir une alternative au monopole de l'opérateur historique sur le réseau data et éviter les ping-pongs entre votre FAI et TT ? Et bien sachez que c'est pour bientôt.


Un appel d'offre internationale a été lancé pour l'octroi d'une troisième licence mobile et deuxième licence pour le fixe en Tunisie. Ce prochain nouvel opérateur aura le droit d'exploiter la technologie réseau 3G à partir de 2010, qui jusque là est en stand by chez nos deux opérateurs présents sur le marché.


Tout à gagner


Grâce à ce nouvel opérateur, il y aura une démocratisation du haut débit sur téléphone mobile. Ce sera en quelque sorte, lui-même un FAI. Et quel FAI ! C'est ce qu'on appelle la convergence du service mobile avec l'Internet. Mieux encore, grâce à une mise à jour logicielle sur ses équipements, l'opérateur exploitant le 3G, peut migrer son infrastructure vers le 3G+ (appelé aussi 3,5 G) qui consiste à une amélioration radio du lien descendant, permettant ainsi d'offrir du très haut débit en download : jusqu'à 14,4 Mb/s en théorie, mais 7,2 Mb/s en pratique. Pour les transferts en voie montante (upload), la bande passante peut atteindre les 1,3Mb/s, c'est-à-dire, 3 à 4 fois plus rapide que la 3G.


La 3G est une technologie de réseau mobile qui s'appuie sur la norme Universal Mobile Télécommunications System (UMTS), permettant des débits bien plus rapides que le GPRS et l'EDGE (en moyenne à 2Mb/s).


Pour résumer, avec la technologie 3G/3G+, il sera possible de naviguer plus rapidement qu'une ligne ADSL (à la lumière de ce que proposent actuellement les FAIs en Tunisie), on aura le luxe de la mobilité tout en restant connecté (sous réserve de couverture du réseau 3G/3G+) et on pourra téléphoner gratuitement sans limite. De gros chamboulements sont donc à prévoir en Tunisie, pour les intervenants du secteur des communications.


 

 

Source : Africtice Network, le 7 avril 2009.


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Le mobile
commenter cet article

commentaires