Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 10:40
Une convention pour la généralisation de la formation à distance (e-learning) et des services de santé scolaire dans la région de Rhamna a été signée lundi à Rabat.


La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, M. Ahmed Akhchichine, de la ministre de la Santé, Mme Yasmina Baddou, du gouverneur coordinatrice de l'Initiative nationale pour le développement humain, Mme Nadira El Guermai, du président de la Fondation Rhamna pour le développement durable (FRDD), M. Fouad Ali El Himma, du directeur général de la Caisse de développement et de gestion (CDG), M. Mustapha El Bakkouri et de l'ambassadeur de la Suède au Maroc, M. Michael Odevall.


Signé par M. Hamid Narjisse, membre de la FRDD, M. Abdelouahab Benajiba, directeur de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de Marrakech-Tensift-Al Haouz et M. Rachid Chihani, directeur général de la société Sony Ericsson Maroc, cet accord vise à lutter contre l'abandon scolaire et à mettre en place les moyens pour l'amélioration et la modernisation des techniques d'enseignement.


En vertu de cette convention, les écoliers, collégiens et lycéens de la province de Rhamna pourront bénéficier de la formation à distance via des outils interactifs avec possibilités de connexion à Internet mobile 3G.


Les enseignants seront, pour leur part, initiés à l'utilisation des équipements fournis dans le cadre de ce projet ainsi qu'à l'élaboration du contenu pédagogique informatisé pour les différents niveaux scolaires bénéficiaires de ces équipements.


Conformément à ce partenariat, les bénéficiaires profiteront des services de santé scolaire itinérants et complémentaires à ceux relevant de la compétence des acteurs publics.


La convention permet également le suivi et l'évaluation de l'impact de cette initiative sur l'amélioration de la qualité de l'enseignement par le biais d'un reporting annuel.


La Fondation avait signé, en mai dernier à l'occasion de la visite de SM le Roi Mohammed VI à Benguerir, une convention avec le ministère de l'Education nationale pour la mise en place d'une formule originale et pionnière d'organisations d'écoles communautaires dotées d'internats, de moyens de transport collectifs (autocars) et individuels (bicyclettes) au profit des élèves.


La FRDD avait initié un projet "Lumières de Rhamna" avec ses partenaires dans la perspective de rapprocher les services de l'éducation, de la santé, de l'agriculture et de l'administration des populations démunies éloignées par rapport aux centres d'intérêt urbain.


L'opération "Lumières de Rhamna" sera lancé, courant avril, dans les six écoles communautaires de la région et les collèges et lycées qui en relèvent.


S'exprimant lors de cette cérémonie, M. Akhchichine a souligné l'importance de cette convention pour son aspect innovant qui permettra aux jeunes de bénéficier des nouvelles technologies.


L'accord a ciblé la région de Rhamna parce que ses indicateurs socio-économiques sont "faibles par rapport à la moyenne nationale", a-t-il indiqué.


Pour sa part, la ministre de la Santé, Mme Yasmina Baddou a qualifié d' "ambitieux" et d'"innovant" ce projet "basé sur une approche participative", rappelant, dans ce sens, les actions de son département pour lutter contre les problèmes de santé au niveau de la région, notamment la mortalité infantile et les piqûres de scorpions.


De son côté, l'Ambassadeur de la Suède au Maroc, M. Michael Odevall a estimé que ce partenariat est "nécessaire" pour la compagnie Sony Ericsson car il lui permettra de dépasser son objectif commercial et de s'ouvrir sur le côté social.


Un comité de pilotage dirigé par le président de la FRDD assurera le suivi de la convention mise en place pour une durée de 4 ans.


 

 

Source : Africtice Network, le 7 avril 2009.



Partager cet article

Repost 0

commentaires