Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 14:12
Le premier des quatre câbles sous-marins de fibres optiques, donnant accès à l’internet aux pays de l’Afrique de l’est à l’exception de la Somalie, ont été mis en service. Ces installations vont fournir aux pays de la région un accès aux principaux centres d’affaires européens et du reste du monde.

La fibre optique, qui donne un accès facile à l’internet à haut débit, va faire chuter les tarifs des communications téléphoniques.Pour un coût de 650 millions de dollars, le premier câble a été posé par la SEACOM, une société privée détenue à 75% par des Africains.


Grâce à cette connexion de haut débit, le Kenya pourra communiquer plus rapidement avec le reste du monde.

Le câble qui a été installé court sur une distance de 13.700 km, du Kenya à l’Afrique du sud, et passe par Madagascar.

 

 

Les cables sont posés dans locéan indien

 

Les cables sont posés dans l'océan  indien

SEACOM a installé le câble pendant deux ans le long de la côte est de l’Afrique.

Il devait être opérationnel depuis le mois de juin mais l’activité des pirates au large de la Somalie a ralentie le processus.


La nouvelle installation devrait révolutionner le commerce, encourager les centres d’appel et attirer les industries étrangères.


Jusqu’à présent les communications aux Kenya dépendaient de satellites chers et peu fiables.Par ailleurs, le prix d’installation d’une parabole en a découragé plus d’un.L’autre problème avec la connexion satellite est lié au climat dont tout changement entraine une instabilité du réseau.Les autorités indiquent qu’elles ont mis en place un réseau de câbles vers toutes les grandes villes du pays.

 

Les communications seront plus rapides et moins chères

 

Les communications seront plus  rapides et moins chères


On s’attend également à ce que les propriétaires des cybercafés répercutent les bénéfices de ce changement, en termes d’économie, sur leurs clients.


“Nous aurons une grande affluence des clients et cela se traduira par une augmentation des recettes”, indique Fred, gérant d’un cybercafé.


Des millions d’utilisateurs de téléphone vont également bénéficier de ce changement avec des appels internationaux beaucoup moins chers.


Le nouveau câble de fibre optique longera la côte Est de l’Afrique, créant ainsi une autoroute numérique reliant l’Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie et le Kenya, à l’Asie du Sud et à l’Europe.


Des pays d’Afrique orientale n’ayant pas de façade avec l’océan indien, comme l’Ouganda, le Rwanda et l’Ethiopie vont aussi bénéficier de cette technologie.


La liaison entre le câble sous-marin et Kampala est déjà opérationnelle, tandis que celles avec Kigali et Addis Abeba sont en train d’être réalisé.

 

 

Source : The Blogger, le 26 juillet 2009.


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires