Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 00:18
Gestion électronique des marchés publics: la Tunisie et la Corée donnent le signal pour l'Afrique
 

Est-ce la fin des longues et pénibles formalités de passation des marchés publics ? Le parcours du combattant pour décrocher un marché, pour les fournisseurs, et de faire aboutir un appel d’offres dans la transparence et la régularité, pour les fonctionnaires, trouvera bientôt une heureuse issue. Des tonnes de papiers et de longs délais passeront ainsi à la trappe et fin de toute tentative d’intervention.

Traiter en numérique interactif toutes les phases des marchés publics grâce à l’e-procurement: c’est désormais à la portée de l’Administration Tunisienne et de l’Afrique. La démonstration vient d’en être faite lundi à Tunis, à la faveur de l’atelier spécialisé organisé à cet effet, à l’initiative du Premier Ministère, en collaboration avec le Koafec, organisme coréen de la coopération économique. En appui, plusieurs départements et organismes ont tenu à s’y associer, notamment le ministère coréen de la Stratégie et des Finances, la BAD, Korea Eximbank, le PPS, le CERT et le CNI.

Comme l’a souligné à l’ouverture des travaux M. Mohsen Laroui, Chargé de Mission auprès du Premier-Ministre, il s’agit de définir les différents aspects institutionnels et opérationnels pour la mise en lace de ce système dans un environnement comme celui de la Tunisie et lui garantir toutes les conditions de bon fonctionnement et les chances de réussite. C’est pourquoi, un groupe d’experts coréens ont explicité les aspects stratégiques, juridiques et technologiques de l’e-procurement, en rappelant nombre de cas pratiques et de sucess stories. Aussi, l’exemple de la comptabilité numérique, l’innovation de marchés publics par le biais du Koneps, l’expérience du gouvernement électronique au Costa Rica ont été passés en revue, dans le détail et avec des supports attractifs.

Les ateliers et groupes de discussion ont été fructueux, comme l’ont bien relevé MM. Taher Hfaied, DG du CNI, Mohamed Ben Amor, DG du CERT et les représentants de la BAD. Aussi, le témoignage de M. Tae Kyn Kwon, Administrateur du Service Coréen des marchés publics, est percutant. Dès l’ouverture du séminaire, il a souligné la détermination de la Corée de partager son expérience dans ce domaine et d’offrir son soutien technologique, ce qui est précieux.


Une interview exclusive


M. Kwon Tae-Kyun, Administrateur du Public Procurement Service et vice ministre coréen des finances et stratégies, a présidé,  lundi à Tunis, un workshop sur l’e-Procurement ou gestion électronique des marchés publics. Au cours d’un entretien exclusif, il a évoqué pour Leaders les avantages de l’utilisation du système d’e-procurement, son appréciation des progrès technologiques en Tunisie et  les perspectives de coopération bilatérale :

Quels sont les avantages, pour la Tunisie, de l'utilisation du système d’e-procurement ?
Le système e-procurement permet la gestion électronique des marchés publics. Il présente deux principaux avantages à savoir :

  • Le Coast Saving qui consiste  à gagner des économies en coût d’opération en terme de temps et de coût de transport et de s’orienter  vers un travail administratif électronique.
  • Le système favorise aussi la transparence parce qu’il permet un contact direct, des informations en temps réel et évite éventuellement les gaspillages.
La Tunisie s'engage bien dans le domaine des NTIC ?


Je suis impressionné par l’avancée des systèmes IT en Tunisie et par l’infrastructure technologique. En outre, la « Big volonté » et le «strong leadership » des autorités tunisiennes et surtout les incitations du Président de la République, M. Zine El Abidine Ben Ali permettent d’accentuer le mouvement des réformes.

Quelles sont les perspectives de la coopération bilatérale tuniso-coréenne ?


Après le mémorandum d’entente signé entre le PPS (Public Procurement Service) coréen et l’Observatoire National des Marchés Publics en Tunisie, une étude de faisabilité est lancée. Elle est entrée dans une phase avancée. Pendant cette visite, des discussions bilatérales sont engagées avec le Premier ministère tunisien pour déterminer les étapes futures de notre collaboration.



Source : Leaders, le 29 septembre 2009.




Partager cet article

Repost 0

commentaires