Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:15

En janvier 2010, près de 500 000 voyageurs ont pu profiter d’une connectivité Internet haut débit dans les trains à grande vitesse Thalys entre Paris, Cologne, Bruxelles et Amsterdam.

500 000 voyageurs surfent sur Internet dans les trains Thalys
Cette prouesse technologique est du à ThalysNet, le service Internet par Wifi disponible à bord des trains.

Sous ThalysNet se cache en fait un consortium qui regroupe Nokia Siemens Networks, 21Net et Telenet. Le service a été lancé en 2008 pour offrir une connectivité continue à tous les passagers d’affaires ou privés sur les Thalys. Selon Olivier Poitrenaud, Directeur Général de Thalys International : « Depuis son lancement commercial, ce service n’a cessé de monter en puissance : 60 % des voyageurs qui accèdent à ThalysNet sont des utilisateurs fréquents.

Grâce à ThalysNet, Thalys reste aujourd’hui le seul opérateur ferroviaire international à grande vitesse offrant à l’ensemble de ses passagers un service d’accès Internet Wifi. D’ailleurs, nos clients en sont clairement satisfaits ».

En Comfort 1, un passager sur quatre utilise ThalysNet !

L’accès au moyen de terminaux portables (PDA ou smartphones, par exemple) a doublé au cours des 6 derniers mois.
Les clients ThalysNet utilisent le service pour des usages classiques de bureautique et communication comme par exemple relever leurs emails, surfer sur Internet et se connecter à leur réseau d’entreprise via VPN.

En outre, depuis le mois de novembre 2009, les clients comfort 2 sur Thalys peuvent également réserver un accès Internet avant leur voyage en se connectant sur www.thalys.com.

ThalysNet utilise un lien satellitaire bidirectionnel connecté à un réseau de points d’accès situés dans les voitures Comfort 1 et Comfort 2.

Et lorsque les trains sont hors des zones de couvertures, ce sont les technologies GPRS et UMTS qui prennent le relai, utilisées ainsi afin de combler les trous. Notamment dans les gares. Ou dans les tunnels.



Source : France Matin, le 24 février 2010.


Partager cet article

Repost 0

commentaires