Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:10
Bessalah pronne la protection des internautes.L'internet, qui capte de plus en plus l’intérêt des Algériens, notamment celui de la franges juvénile, donne apparemment quelques soucis aux pouvoirs publics


Pour preuve, ces derniers, à travers le projet de création d’un centre national d’échanges des données Internet, comptent avoir la haute main sur ce moyen de communication qui connaît un fulgurant succès. Le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) a révélé avant-hier que ce centre sera opérationnel au début de l’année prochaine.

Amine Salama Le Midi libre 7.II.09
Proposé par NINAS EL MADAURI

Hamid Bessalah, qui s’exprimait du haut de la tribune de l’Assemblée populaire national (APN) lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales , a précisé que ce centre national sera «une sorte de portail électronique par où transitent toutes les connexions Internet».

Répondant à une question du député Tahar Abdi du MSP, qui l’interpellait sur les moyens que compte mettre en œuvre son département ministériel en vue de protéger les jeunes surtout en ce qui concerne les sites classés X, le ministre a, après avoir rappelé la mise en place de nombreux textes législatifs, reconnu.

«La dangerosité du contenu de ces sites sur nos valeurs en rappelant que la lutte contre la cybercriminalité constitue une priorité pour le gouvernement».

Hamid Bessalah a aussi souligné que la mission principale du centre consistera en l’aide qu’il apportera pour faciliter «une utilisation optimale du réseau Internet car toutes les informations de et vers l’Algérie via Internet transiteront par ce portail ». L’orateur a aussi annoncé que le centre sera financé par un fonds d’appropriation des usages et du développement des TIC.

Il a rappelé que le rôle des parents, qui « doivent impérativement être vigilants », reste cruciale pour protéger leurs enfants de ces sites. A ce titre il dira qu’un logiciel de centrôle à destination des parents a été mis en place pour surveiller le portail intégré actuellement dans les "Modem" qu’Algérie Télécom fournit aux abonnés à Internet.

Le gouvernement semble apparemment conscient de la nuisance de ces sites et c’est pourquoi il a confié à une commission interministérielle le soin de mettre en place une charte auquel doivent se conformer les cybercafés. «Il faut que les cybercafés, qu’il soient publics ou privés, aient une charte qui encadre leurs activités et qui explicite les droits des jeunes à s’informer », dira encore le ministre des TIC.

L’élaboration de cette charte a été confiée à une commission interministérielle, mise en place au mois d’avril dernier et qui comprend des représentants des ministères de l’Intérieur et des Collectivités locales, des TIC, de l’Education nationale ainsi que du ministère délégué chargé de la Famille et de la Condition féminine.

Par ailleurs le ministre a, dans une déclaration faite en marge de cette séance plénière, fait montre de son optimisme quant à l’issue du conflit opposant Algerie Telecom (AT) à l’Epead même s’il a considéré que « ce conflit commercial ne relève pas des prérogatives de son ministère.



Source :
Jijel.Info, le 7 novembre 2009.






Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Avis-interview
commenter cet article

commentaires