Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 17:15
L'iPad présenté par Apple mercredi 27 janvier est une tablette "révolutionnaire" selon Steve Jobs. La blogosphère est plutôt enthousiaste, tout comme les sites de presse. Pourtant, certains regrettent déjà l'absence de fonctionnalités pourtant très attendues.

http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/201001/79438_ipad-une.jpg
La tablette iPad d'Apple ne convainc pas tout le monde © KIMBERLY WHITE / X00300


Au premier rang des regrets :
l'absence d'appareil photo et de webcam. Sa présence avait pourtant été annoncée (ou presque) par Stéphane Richard , numéro deux d'Orange. Très déçus, de nombreux commentateurs ne peuvent que se résigner à attendre une prochaine version de l'iPad pour faire des vidéoconférences, des photos ou des vidéos.

Autre problème majeur : l'absence du multitâche. L'iPad ne supporte pas l'exécution de plusieurs applications en même temps. Déjà problématique sur l'iPhone, ce manque de souplesse de l'iPad pourrait rapidement agacer ceux qui voudraient utiliser pleinement les capacités de leur tablette. L'arrivée de tablettes concurrentes, tournant sous Windows 7 et donc potentiellement multitâche, pourrait inciter Apple à revoir sa copie, lors d'une mise à jour du système d'exploitation de sa tablette par exemple.

Certains dénoncent l'absence d'une fonction téléphone sur la tablette. C'est effectivement regrettable, mais peut-être des applications permettront-elles de téléphoner via Internet...

Enfin, dernier problème soulevé, l'absence de lecteur Flash , comme c'était le cas sur l'iPhone. Le logiciel d'Adobe est boudé par Apple, qui s'obstine à priver ses clients des contenus riches sur le Web, comme les vidéos intégrées dans les pages Web* ou les animations sur les sites de presse. C'est très dommage, mais une telle détermination à refuser Flash laisse perplexe : Apple travaille-t-il sur une solution concurrente à celle d'Adobe ? Quoi qu'il en soit, Apple a lancé un produit bourré de nouveautés, qui a créé une effervescence sans précédent depuis le lancement de l'iPhone.

* Même si la balise <video> , intégrée au standard HTML 5, permet de consulter plus facilement des vidéos sans Flash, sur Dailymotion et YouTube par exemple.



Par Guerric Poncet


Source : Le Point, le 27 janvier 2010


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Avis-interview
commenter cet article

commentaires