Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 13:26

http://www.ecrans.fr/local/cache-vignettes/L450xH301/arton6774-c35e0.jpgAvec l’encouragement du Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés (UNHCR), les réfugiés et les demandeurs d’asile africains vivant en milieu urbain au Brésil utilisent l’Internet pour contacter leurs familles et accélérer leur intégration.

 

La réunification des réfugiés via un site Internet


Euphrem D’Fagbenou se sentait seul au monde lors de son arrivée au Brésil il y a un an, après avoir quitté le Bénin en Afrique de l’Ouest, son pays natal. Toutefois sa vie a changé dès qu’il a commencé à fréquenter, à Sao Paulo, un café Internet géré par Refugees United, une organisation basée au Danemark qui aide à la réunification des réfugiés via un site Internet.

 

« Je discute par Internet avec mes proches en Afrique au moins une fois par semaine. Je viens également ici pour rencontrer les amis que j’ai connus au Brésil, pour chercher du travail et pour m’informer sur Sao Paulo », a indiqué ce jeune homme âgé de 23 ans, ayant fui le Bénin après avoir subi la persécution pour son appartenance à un syndicat.

 

Yonas Samuel a fui l’Erythrée en 1998 pour échapper à la persécution qu’il subissait en raison de son activisme politique et il a également trouvé que l’adaptation a été très difficile lors de son arrivée au Brésil depuis l’Afrique du Sud en 2009. De plus, cet homme de 53 ans était inquiet au sujet de sa femme et de sa fille, qui se trouvaient au Zimbabwe et qu’il n’avait pas revues depuis deux ans, avant de partir pour l’Afrique du Sud.

 

Samuel a également découvert l’organisation Refugees United dont le bureau est situé en centre ville à Sao Paulo et qui fournit une connexion gratuite à l’Internet pour les réfugiés et les demandeurs d’asile.

 

Selon le HCR, ces deux exemples montrent combien l’accès à l’informatique peut aider les réfugiés et les demandeurs d’asile vivant dans des villes à travers le monde. De plus en plus de centres Internet offrent aux réfugiés l’accès à l’Internet.

 

 

 

Source : Toulouse7, le 11 février 2010.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Accès-Usages
commenter cet article

commentaires