Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 22:59

Kinshasa — Dans le but de promouvoir les Petites et Moyennes Entreprises nationales, le Ministre Claude Nyamugabo, en partenariat avec la firme Intelligentsia vient de lancer le projet de la Gouvernance électronique des PME en République Démocratique du Congo. La cérémonie officielle de lancement a eu lieu hier, lundi 2 novembre 2009, dans l'enceinte de l'OPC à Kinshasa/Gombe. Inscrite dans le cadre de la constitution d'une banque des données sur l'ensemble des PME, cette dernière constituera un outil sans précédent dans l'histoire de la République Démocratique du Congo.

 

Ce projet procédera à l'identification des micros, des petites et des moyennes entreprises sur l'ensemble du pays au travers d'une carte à puce appelé «Carte de la PME». Tout celui qui souscrit à ladite carte, bénéficie de plusieurs avantages dont notammentla reconnaissance en qualité de PME, l'accès aux bureaux de représentant des PME congolaises qui seront dans certains pays en Asie, en Europe et en Amérique; la participation aux foires et expositions à l'intérieur et à l'extérieur du pays, la facilitation de la communication, l'échange des données entre les PME, l'accès aux facilités administratives des créations des PME ainsi qu'aux contacts entre- entreprises directs en vue de favoriser la signature de contrat des joint-ventures favorables aux échanges d'expériences et du transfert des technologies et des capitaux.

 

A cet effet, le Ministre des PME, Claude Nyamugabo, a rendu hommage au Président Kabila et au Premier Ministre Adolphe Muzito pour leur soutien au développement du secteur privé en général et celui des PME en particulier. Il a fait savoir que ce projet est une contribution à l'un des cinq chantiers de la République initiés par le Chef de l'Etat et celui de la création des richesses et de l'emploi. La concrétisation de ce projet fait suite au délai de deux mois accordés à l'ensemble d'acteurs de son secteur, lors de la cérémonie de la signature de la Charte des PME. Avant d'ajouter que: "nous mettrons tout en oeuvre pour promouvoir ce secteur, qui est le nôtre, et qui est le socle du développement des Etats, de tout le temps à travers le monde". Conscient de la mission lui confiée par le Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange, soucieux de l'émergence d'une classe moyenne en RD.Congo, le Gouvernement ne ménage aucun effort pour assurer la promotion de ce secteur. La gouvernance électronique des PME congolaises qui devient réalité aujourd'hui ouvre les perspectives nouvelles et réelles de développement du secteur privé en général et celui des PME en particulier en RDC.

 

Pour le patron des PME, la firme Intelligentsia met à la disposition des petits promoteurs des PME et de l'artisanat, à travers les banques partenaires, une ligne des crédits pour la micro finance mais cela obéira aux règles de l'art en la matière. Par ailleurs, le responsable de la firme Intelligentsia en RDC, M. Ananth a souligné que les PME sont le coeur de l'activité économique de la RDC. Car, elles ne peuvent jouer le rôle efficacement que dans la mesure où elles sont constituées et ont un statut. Il faut noter que Intelligentsia investit à travers le model Boot, un model d'investissement dans lequel Intelligentsia investit à 100%. Grâce Munianga DAIPN, la BAD et le MINAGRIPEL lancent les travaux de réhabilitation Rendre opérationnel le Domaine Agro- Industriel et Pastorale de la N'sele (DAIPN) afin de donner à manger à tous les congolais, Tel est le cheval de batailles du ministre congolais de l'agriculture, pêche et élevage, Norbert Basengezi Kantitima. Avec un financement de la BAD de l'ordre de 8 millions de dollars américains, les travaux de réhabilitation du DAIPN prennent un élan nouveau sous l'expertise de la CEXICO (Centrale d'expertise et d'ingénierie au Congo).

 

Il faut noter que deux fermes au total sont en réhabilitation. Il s'agit de la ferme porcine et de l'avicole I. La presse kinoise a été invitée comme témoin de l'avancée significative de ces travaux, le lundi 2 novembre dernier. Dans la ferme avicole I, les travaux vont bon train, les 45 bâtiments que compte cette ferme sont en train d'être refait et même l'approvisionnement en eau et en électricité. Ces 45 bâtiments comportent: 42 poulaillers dont 29 d'une capacité de 72.500 volailles destinées aux poulets de chair et 13 poulaillers des pontes d'une capacité de 20.000 pondeuses; 2 poussinières qui peuvent accueillir jusqu'à 6.000 poussins chacune et un bureau. A entendre le ministre de l'agriculture, aujourd'hui, 4 novembre 2009, ces 42 poulaillers reçoivent 1 Millions de poussions en provenance de la Belgique et de la RSA. Quant à la ferme porcine, elle reçoit 775 têtes des porcs. L'occasion faisant le larron, le ministre a également présenté à la presse son nouveau bureau de travail au DAIPN ainsi que ceux de l'administration de la BAD chargé de superviser les travaux de réhabilitation de ce site. Basengezi réalise sa promesse


Depuis son ascension à la tête de ce ministère névralgique de la RDC, Norbert Basengezi avait annoncé à la presse que, très vite, il amorcera le processus de réhabilitation du DAIPN en vue de donner à manger aux congolais même les plus démunis. L'on se souviendra que la première récolte des premiers efforts d'il y a 3 mois avait prouvé à suffisance la volonté manifeste du ministère Basengezi à relever le défi qu'il avait lancé en consentant toute son énergie pour redresser ce grenier qui guère, alimenté Kinshasa et ses environs en denrées de première nécessité. Plus de 5 tonnes de tomates, oignons, ciboulettes et autres légumes ont été récoltés. La réhabilitation du circuit électrique et l'approvisionnement en eau dans ce site, traduisent le ferme engagement du gouvernement Muzito I et de son lieutenant Norbert Basengezi à donner à manger au peuple congolais.



Source :
AllAfrica, le 18 novembre 2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires