Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 00:00
L'Europe investit dans l'internet du futur, soit un Réseau capable de relier des objets physiques à des infrastructures comme les systèmes de santé, les réseaux énergétiques ou les plateformes de gestion du trafic.

Pour développer les infrastructures et technologies nécessaires (capteurs, étiquettes RFID, radionavigation par satellite, etc.) et soutenir des partenariats public-privé, la Commission européenne a déclaré mercredi prévoir un budget de 300 millions d'euros sur la période 2011–2013 – les entreprises sont appelées à fournir un montant équivalent... Ce budget complètera les 400 millions d'ores et déjà investis, ainsi que les 200 millions d'euros débloqués chaque année à partir de 2011.

« L'internet peut nous aider à relever les défis de l'avenir (et permettre) à l'économie européenne de sortir de la crise. De fait, les applications et technologies en ligne peuvent améliorer l'état des transports dans les villes, où vivra bientôt 70% de la population mondiale. Elles peuvent encore et doivent améliorer les systèmes qui gèrent notre énergie parce que la consommation d'électricité aura doublé d'ici à 2030. Enfin, dans le contexte du vieillissement de la population européenne, elles peuvent rendre nos systèmes de santé plus efficaces et permettre le traitement des patients à distance », a déclaré Viviane Reding, commissaire en charge de la société de l'information.

« Il appartient à l'Europe et à ses entreprises de saisir leur chance et de développer ces applications et technologies en ligne, qui ont le potentiel d'accroître considérablement l'efficacité économique et sociale de nombreux systèmes dans leur fonctionnement quotidien », a insisté la commissaire.

Selon les chiffres communiqués par Bruxelles, le trafic internet augmente de 60% par an.


Source : NetEco, le 28 octobre 2009.

Partager cet article

Repost 0

commentaires