Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:12

http://images01.olx.fr/ui/4/29/54/27132554_1-STUDIO-16M-TOUT-CONFORT-TOUT-COMPRIS-ELEC-TELE-PHONE-INTERNET-CLIM-EAU-Chemin-Meric.jpgL’économie numérique (télécommunications, logiciel, services informatiques, services en ligne) représente le secteur le plus dynamique de l’économie mondiale. Dans la majeure partie des pays développés, son taux de croissance est le double de celui de l’économie. Elle représente désormais plus de 25 % de la croissance mondiale. Elle en représentera 30 % avant 5 ans.
 
L’économie numérique est le principal facteur de gain de compétitivité des économies développées. Les investissements dans l’économie numérique sont identifiés comme les plus productifs, parce qu’ils accroissent la compétitivité de l’ensemble des autres secteurs de l’économie. En France, cet investissement est deux fois plus faible qu’aux États-Unis, et trois fois plus faible que les pays d’Europe du Nord, au Japon ou en Corée.  
 
En Pays de la Loire, plusieurs éléments sont réunis pour qu’un tel chantier s’engage. La région possède une communauté des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et multimédia vigoureuse, un ensemble significatif d’universités et grandes écoles avec une bonne capacité de recherche  et de projets, des acteurs publics mobilisés et l’existence de quelques initiatives marquantes.


Le constat est que la fracture numérique n’a pas été suffisamment réduite dans notre région. Malgré un réseau très haut débit (Gigalis) mis en place par l’Etat et la région, les Pays de Loire n’ont pas une identité fortement affirmée sur les TIC. En effet, les TIC ont été utilisées sur des projets sectoriels (santé, formation professionnelle…) sans stratégie d’ensemble ou de prise en compte d’actions transversales.

 

Par ce projet, le mouvement démocrate propose  de : 

  • Permettre à tous les Ligériens d’accéder aux réseaux et aux services numériques en veillant à l’équité territoriale pour les populations et les territoires dans l’accès aux TIC (formation et accès)        
  • Développer la production et l’offre de contenus numériques dans une perspective de mieux-être de la population et de meilleur développement de la région (télémédecine, travail à distance, aide au maintien à domicile, émancipation pour les personnes andicapées, administration, éducation, économie, culture, recherche et innovation…)
  • Accroître et diversifier les usages et les services numériques dans les entreprises, les administrations, et chez les particuliers afin d’installer une dimension TIC dans le quotidien des Ligériens.
  • Moderniser la gouvernance de l’économie numérique.

1) Permettre à tous les ligériens d’accéder aux réseaux et services numériques

Depuis 2008, la région a mis en place 37 espaces régionaux numériques (ERN), lieux de service public ouvert à ceux qui souhaitent accéder aux TICs et être accompagnés par un animateur expérimenté dans l’utilisation d’Internet. 

Budget et chiffres : 306 000 € dans les ERNs,  514 000 € pour leur fonctionnement, 76 000 € pour 17 projets d’usage, 130 000 € dans la création d’une plateforme numérique ouverte au public comme aux animateurs avec le soutien de l’Europe. 

  
Réseau haut débit : Créé depuis 2000, le syndicat mixte Gigalis dont la mission est la fourniture de services de communications électroniques et le développementdes services et usages innovants

Les candidats de Pays de la Loire Démocrates  souhaitent pour notre région    

  • Développer plus d’espaces numériques en partenariat avec les communes, les communautés de communes, associations et organismes de formation.
  • Moderniser la gouvernance de l’économie numérique en impliquant l’ensemble des acteurs des systèmes d’information des différentes administrations de l’État, des organismes de protection sociale et des représentants des collectivités.
  • Généraliser l’Internet haut débit dans la région. L’Internet haut débit, c’est l’accès à l’information, à l’éducation, à la formation, à la culture, aux loisirs, au télétravail, au commerce à distance, aux formalités administratives en ligne. 

2) Investir dans l’économie numérique

La région possède un bon tissu d’entreprise, un ensemble d’universités, grandes écoles et organismes de formation avec une bonne maîtrise des TICs. Le marché Ligérien voir Français n’est pas assez développé dû à une démocratisation et une massification des usages  de l’Internet insuffisante.
      
Orientations pour notre région 

  • Promouvoir les usages numériques dans les entreprises.
  • Le logiciel libre représente un potentiel économique et industriel considérable. Le marché du logiciel libre et interopérable est générateur d’emplois et services à haute valeur ajoutée, innovants, peu polluants et non délocalisables sur tout le territoire. La région dispose dans ce domaine d’atouts reconnus dans nos universités, associations, PME : Les pays de loire doit favoriser le développement de logiciels libres.

3 ) Financer l’innovation numérique
 
Pour être compétitive, l’économie numérique passe nécessairement par le couplage entre recherche et innovation d’une part, et développement des PME très innovantes.

Orientations pour notre région    

  • Soutenir le développement et  la recherche des TIC par les CIR (Crédit d’Impôt Recherche)    
  • Favoriser la création de jeunes entreprises très innovantes
  • Mettre en place une plateforme d’innovation numérique qui allient entreprises, centre de recherche et établissement de formation. 
  • Attirer les fonds d’investissement pour les entreprises innovantes.
  • Renforcer la coopération Européenne
  • Favoriser l’accès des entreprises innovantes (logiciel et services) aux marchés publics

4) L’innovation numérique au service du lien social et du développement durable :

L’aménagement numérique de la région et le développement des usages des TIC permettront le développement de nouveaux services favorisant le développement durable et le lien social.
 
En conclusion les souhaits pour notre région sont de :

  •  Promouvoir les technologies numériques les plus sobres en énergie et en déchets
  •  Favoriser les bonnes pratiques de l’utilisation des technologies numériques dans l’industrie, les services et la vie quotidienne afin de diminuer les émissions de gaz à effets de serre. Par  exemple il est préférable pour une entreprise qu’elle puisse communiquer en visio conférence avec ses différents filiales en France ou à l’étranger que d’utiliser l’avion pour des réunions sur chaque site.
  • Développer le télétravail pour réduire les déplacements : développer les outils et mesures fiscales pour les entreprises.
  • Favoriser les projets innovants dans l’aide au maintien à domicle, au regain des activités locales.

 Par Yannick Prud’homme, consultant en nouvelles technologies (candidat en Loire Atlantique)


Source : Pays de la Loire Démocratique, le 24 février 2010.



Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Avis-interview
commenter cet article

commentaires