Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 13:30
http://www.ebouquin.fr/wp-content/uploads/2009/12/ministerio-de-cultura.jpgAlors que la question de la TVA à 5,5% sur les livres électroniques (au lieu de 19,6%) est encore en réflexion dans les couloirs du gouvernement français, l’Espagne a pris une longueur d’avance. Mardi dernier, le ministre de la Culture espagnol, Ángeles González-Sinde, a annoncé que le gouvernement en place va faire baisser la TVA perçue sur les ebooks. Auparavant, les ebooks est classés dans la catégorie logicielle avec une TVA de 16%. A partir de maintenant, les livres électroniques seront à la même TVA que les livres papiers, c’est-à-dire 4%.


Cette décision s’inscrit dans un plan plus vaste de numérisation des livres. L’annonce a été faite lors que l’inauguration du projet Enclave qui vise à permettre à la Bibliothèque Nationale d’Espagne de proposer une offre numérique payante. Si la distribution se limitera dans une premier temps aux livres issus du domaine public, les utilisateurs souhaitant achetés des contenus sous droits seront redirigées vers l’un des 90 éditeurs partenaires référençant au lancement 1300 titres.

 

L’expérience espagnole pourrait faire des émules. En effet, le site de contenu numérique de la Bibliothèque Nationale d’Espagne rencontre un vif succès, passant de 270 000 visiteurs en janvier 2009 à plus de 1,3 millions en novembre. La baisse de la TVA sur les ebooks va pousser le lobbying des éditeurs français à ce que le gouvernement en place prenne rapidement une décision similaire. Avec l’arrivée d’une nouvelle génération de readers et le développement de l’offre de contenu, la baisse de la TVA pourrait aider le marché français du livre électronique à devenir un marché conséquent.

 

 

Source : El Pais

Partager cet article

Repost 0

commentaires