Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 10:19
La consommation de TIC ne connait pas la crise Selon Christian Estrosi, "2009 marque véritablement l’entrée de la France dans l’ère numérique". Pour l'affirmer, il s'appuie sur Résultats de l’enquête annuelle sur "la diffusion des technologies de l’information dans la société française" du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC).
Principaux enseignements de l'étude annuelle du CREDOC
 
Trois principaux messages sur les usages :
  • La crise a peu d'impact sur la consommation des TIC, qui continue à croitre (+ 7% en 2009)
  • Internet fait aujourd'hui pleinement partie du quotidien des Français : un sur deux se connecte chaque jour , soit 5% de plus que l'an passé
  • La disparité d'accès à internet se réduit car toutes les couches de la population s'équipent.
 
Le retour du téléphone fixe
  • 48% des Français de plus de 12 ans utilisent une box pour téléphoner (+9% en un an)
  • 88% des Français ont le téléphone fixe (la proportion était descendue à 82% en 2005)
    => 12% des Français n'ont qu'un mobile et pas de fixe ; a contrario, le double équipement (fixe + mobile) se généralise : il concerne désormais 70% des 12 ans et plus
Le mobile
  • 82% des Français de plus de 12 ans ont un téléphone mobile
    => 18% des Français n'ont pas de mobile ... (les plus de 70 ans ne sont équipés qu'à 42%)
  • l'Internet mobile décolle : 13% des Français l'utilisent, soit 5 millions de personnes (doublement en un an), surtout chez les jeunes (54%) et les cadres (39%)
  • 100% des jeunes envoient des SMS ! (90 par semaine en moyenne chez les ados).
Internet
  • 74% des Français ont un ordinateur à leur domicile qui, dans la moitié des cas, est un ordinateur portable
  • 67% des Français de plus de 12 ans ont accès à Internet chez eux (+6% en un an)
  • Les disparités d'accès à internet au domicile se réduisent en termes de génération, et s'atténuent en termes de revenus, sauf chez les personnes les plus modestes : 40 % seulement d'entre elles se connectent à domicile.
  • 48% des français de plus de 12 ans se connectent tous les jours à internet
    => ne pas avoir Internet est aujourd'hui vécu comme pénalisant
  • L'e commerce se développe : 41% des Français achètent sur Internet
La télévision
  • Les modes d'accès à la TV deviennent multiples
    => dorénavant, les personnes qui n'utilisent qu'un seul mode d'accès sont minoritaires (43%)
  • 40 % des Français accèdent à la TV par la TNT, 25% par l'ADSL, 26% par satellite et seulement 68% par la bonne vieille antenne rateau analogique
  • 4% des Français regardent la TV sur leur mobile : c'est peu (quoique cela représente tout de même 1,6 million d'individus) mais "il se passe quelque chose".
Réseaux sociaux
  • 23% des Français de plus de 12 ans sont inscrits sur des réseaux sociaux (Face Book, Myspace, Linked in).
    => 65% ont entre 18 et 24 ans et 1% sont des seniors
  • 82% de la population estime que les sites des réseaux sociaux devraient mieux protéger la vie privée de leurs utilisateurs.
Téléchargement
Il est en baisse sensible chez les 18-24 ans : entre 2008 et 2009, il est passé de 59% à 53% pour la musique et de 47% à 36% pour les films. A cela, plusieurs hypothèses : effet pédagogique de la discussion sur la loi Création sur Internet ? Effet de dissuasion face à la sanction éventuelle ? Développpement du streaming ?
 
 
Réaction de Christian Estrosi
 
Le ministre chargé de l’Industrie, accueille avec une très grande satisfaction les résultats de l’enquête CREDOC publiée vendredi dernier par le CGIET (Conseil Général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies) et l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), qui font de 2009 l’année de l’entrée de la France dans l’ère numérique.
 
Pour le ministre, l’un des enseignements forts de cette progression sans précédent des équipements et des usages numériques dans la société française, est que la France doit plus que jamais se donner les moyens d’être l’un des grands leaders industriels du monde numérique.
 
Pour plus d’un Français sur deux (53%), l’utilisation d’Internet est désormais quotidienne, enregistrant en 2009 un bond de 8 points. Près de trois Français sur quatre (74%) disposent d’un ordinateur à domicile (contre 69% en 2008), relié à Internet dans 90% des cas (+ 5 points en un an).
 
Cette progression est d’autant plus significative qu’elle contribue à réduire significativement  la fracture numérique : l’équipement en ordinateurs à domicile progresse de 17 points chez les personnes de plus de 60 ans et de 5 points dans les foyers les plus modestes.
 
Enfin, l’année 2009 est celle du décollage de l’Internet sur le téléphone mobile : avec 13% des utilisateurs de mobile qui l’utilisent aussi pour naviguer sur Internet, soit deux fois plus qu’en 2008.
 
Pour Christian Estrosi, qui a fait du numérique l’un des volets majeurs des débats lancés à l’occasion des Etats Généraux de l’Industrie, cette dynamique conforte la politique en faveur des réseaux très haut débit. Dans le domaine des réseaux filaires, le Gouvernement prépare un grand plan de déploiement de la fibre optique dont la commission du grand emprunt a fait une des priorités.
 
 
L’enjeu pour le ministre est par ailleurs de poursuivre la couverture du territoire par les réseaux 3G et de préparer dès maintenant les réseaux 4G, avec la technologie LTE (« long term evolution »). A travers notamment la politique des pôles de compétitivité, la France doit se positionner comme l’un des leaders de la prochaine génération de télécommunications mobiles. Dès 2010, de nouvelles bandes de fréquences seront ainsi progressivement attribuées aux services très haut débit mobile : la bande 2,6 GHz et la bande 800MHz, libérée grâce au passage à la télévision numérique terrestre (TNT).
 
 
En savoir plus :

Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Ouvrages-Etudes
commenter cet article

commentaires