Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:59
actualiteJ’ai récemment acquis une clé Internet Orange, afin de pouvoir continuer à consulter mes courriers électroniques hors du bureau. Mais, à ma grande surprise, j’ai rencontré d’énormes difficultés pour me connecter sur Internet , à partir de chez moi, à Gibraltar à Dakar, avec la clé remise par la Sonatel. Le débit était tellement lent que je ne suis même pas arrivé à ouvrir ma boîte électronique.

 

Sur une bonne partie du territoire national, le même problème de réseau se pose avec acuité. Entre Tivavouane et Mékhé, sur la route de Saint-Louis, entre Louga et Coki sur la route de Linguère, entre Saint-Louis et Richard Toll sur la route de la Vallée du fleuve, partout on note des pertes de réseau incompréhensibles pour une société qui se veut leader dans le secteur des télécommunications. Je me suis alors demandé ce qui empêchait la Sonatel de fournir un service de haute qualité à ses clients, même à Dakar, alors qu’elle accumule année après année plus de 160 milliards de bénéfices consolidés. Si on y ajoute la cherté relative du coût téléphonique (environ 90 F la minute), déterminée essentiellement par les choix de tarification de la Sonatel, l’on ne peut que dire ‘trop, c’est trop’.

 

La seule option qui restait à ma disposition était de résilier mon contrat d’abonnement Alizé à la Sonatel et de migrer vers le réseau Expresso. Ce que j’ai fait par courrier daté du 31 janvier 2010, après sept ans passés dans le réseau Alizé. Ne pouvant en faire de même pour l’abonnement souscrit avec la clé Internet qu’au terme d’une période de six mois, fixée arbitrairement par la Sonatel sans garantie de qualité de service, je suis l’obligation de vivre mon mal en patience en attendant l’expiration de ce long délai de six mois.

 

 

 

Moubarack Lo, Economiste
Email : moubaracklo@gmail.com

 

 


Source : Wal Fadjri, le 6 février 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Avis-interview
commenter cet article

commentaires

Ibrahima 27/04/2011 10:57


Intéressant.


Ancien 27/04/2011 00:55


Cette clé est vraiment nulle, c'est du vol, ils m'avaient dit à l'abonnement que c'était du haut débit. Mensonge, je n'arrive même pas à ouvrir ma boite email à partir de Hann.
J'ai décidé d'aller vers Expresso, il parait que c'est beaucoup mieux Sonatel.