Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:05
http://www.linternaute.com/sante/magazine/dossier/portable-danger-sante/index.jpgDoit-on interdire les téléphones aux enfants ? Quels risques pour notre cerveau ? Jean-Marie Danjou, délégué de l'Association française des opérateurs mobiles a répondu à vos questions lors d'un chat.









jean-marie danjou est délégué général de l'association française des opérateurs




Jean-Marie Danjou est Délégué Général de l'Association française des
opérateurs mobiles et Joël Amar consultant. ©  L'Internaute / Cécile Debise

Ondes : "Aucun effet sanitaire n'est établi"

 Peut-on être sûr que les ondes n'ont pas d'effets sur la santé ?

Jean-Marie Danjou et Joël Amar : Nous représentons les opérateurs de téléphonie mobile et, sur les questions de santé, nous nous référons à la position des autorités sanitaires. L'Afsset (NDLR : Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail), fin 2009, a analysé 3 500 publications scientifiques sur l'ensemble des ondes radio. Il confirme qu'aucun effet sanitaire n'est établi, quel que soit l'émetteur : émetteurs radio, TV, antennes-relais, téléphone mobile, box wifi et autres appareils domestiques... A partir de ces études, l'Afsset fait une recommandation générale de réduire les expositions aux ondes radio. Toutefois, elle précise en amont que cette recommandation n'a pas de fondement sanitaire.

 

 Que penser de l'expérience dernièrement très médiatisée sur la guérison de souris atteintes d'Alzheimer grâce aux ondes de téléphone portable ?


Nous avons pris connaissance de cette étude dans les médias. Nous imaginons que les autorités sanitaires vont l'analyser et vont se prononcer à son sujet.


"L'hypothèse d'éventuels effets à long terme ne peut pas être exclue"

 Pourquoi n'applique-t-on pas le fameux principe de précaution tant utilisé dans d'autres domaines ?


Précisément, le ministère de la Santé applique une approche de précaution à propos des téléphones mobiles (et seulement des téléphones mobiles ; il ne fait pas cette recommandation à propos des antennes).

Il applique cette approche parce qu'aucun risque n'est établi pour la santé (plus de 3 500 publications scientifiques sur les ondes radio), mais l'hypothèse d'éventuels effets à long terme ne peut pas être exclue.

L'approche de précaution consiste en des gestes simples qui permettent de réduire l'exposition des utilisateurs aux ondes radio au niveau de la tête, comme par exemple utiliser un kit oreillette.

Les opérateurs relaient eux aussi ces recommandations dans un dépliant "Mon mobile et ma santé", déjà diffusé à plus de 18 millions d'exemplaires.

 

 Le seul effet sanitaire mis en évidence à l'heure actuelle est thermique. Quels sont vos conseils pour l'éviter ?


Les autorités sanitaires (OMS, France...) ont fixé des seuils à ne pas dépasser pour l'exposition aux ondes radio. Ces seuils protègent de tous les effets et donc des effets thermiques.


"Pas de lien entre les antennes-relais et les cancers"

Il y a une antenne de téléphone portable à côté de chez moi et de l'école de mes enfants, dois-je m'inquiéter ? J'ai entendu parler de cas de leucémies.

Je parlais précédemment du rapport et de l'avis de l'Afsset. Après avoir analysé ces documents, le ministère de la Santé a publié un communiqué, le 15 octobre 2009, indiquant qu'il n'existe aucun risque sanitaire identifié pour les riverains d'antennes-relais. L'analyse des études scientifiques ne montre aucun lien entre les antennes-relais et les cancers, dont la leucémie.

 

 Où en sommes-nous de l'interdiction des antennes relais à proximité des écoles ?


L'Afsset et le ministère de la Santé n'ont jamais recommandé d'interdire l'installation des antennes à proximité des écoles. Et une telle interdiction n'a jamais figuré dans la réglementation.


"Utilisation modérée du téléphone par les enfants"

Les femmes enceintes peuvent-elles utiliser les téléphones portables sans risques ?

Il existe une recommandation spécifique des autorités sanitaires à l'attention des femmes enceintes : éloigner le téléphone mobile du ventre quand vous l'utilisez avec un kit oreillette. Pour le reste, la conclusion du ministère de la Santé, que j'ai déjà citée, vaut aussi pour les femmes enceintes.

 

 Selon vous, devrait-on interdire l'usage du portable aux enfants ? Et si oui à partir de quel âge ? Mon fils de seulement 9 ans utilise déjà le portable de la maison et ça m'inquiète !


Le ministère de la Santé invite les parents à la prudence et conseille une utilisation modérée du téléphone mobile par les enfants. Cela fait partie de son approche de précaution. Les opérateurs mobiles français ne font ni marketing ni publicité en direction des enfants.

 

De ce fait, la France est le pays de l'Union européenne où le taux d'équipement des enfants de 6 à 10 ans est le plus bas, et de loin : 7 % contre une moyenne européenne de 26 % et certains pays sont au dela de 50 %...

 

"Un portable posé sur une table n'émet pas d'ondes"

Est-ce vrai qu'il est "dangereux" de dormir avec son téléphone s'il est allumé, sur la table de nuit?


Lorsque le portable est posé sur une table et que vous ne l'utilisez pas, il n'émet pas d'ondes, sauf une fois toutes les 3 heures en moyenne pour se signaler au réseau et sauf, dans le cas d'un Smartphone, s'il se connecte automatiquement à Internet par exemple pour consulter votre boîte e-mail.

 

 Les ondes cessent-elles totalement une fois que le portable est complètement éteint ?


Oui.

 

 Peut-on mesurer le niveau d'ondes reçues à son domicile ? A partir de quel niveau est-ce dangereux ?


Oui, le niveau d'exposition aux ondes peut être mesuré à votre domicile. Les mesures sont complexes à réaliser et nécessitent de recourir à un laboratoire accrédité, qui utilise le protocole de mesure réglementaire de l'Agence nationale des fréquences.

 

La réglementation exige que l'exposition ne dépasse pas les seuils recommandés par l'OMS dans l'objectif de protéger la santé. Ces seuils sont par exemple de 28 V/m pour la radio FM ou de 41 V/m pour la téléphonie mobile 900 MHz.


"Les ondes sont considérablement réduites par les kits"

Les kits mains libres et oreillettes bluetooth sont-ils vraiment efficaces pour diminuer les ondes ?

Oui, l'utilisation d'un kit oreillette, qu'il soit filaire ou bluetooth, permet de réduire l'exposition de la tête aux ondes radio pendant les communications. La réduction est d'au moins un facteur 10 pour les kits filaires et en moyenne d'un facteur 100 pour les kits bluetooth par rapport au Das du mobile.

 

 Qu'est-ce que l'indice Das ?


Le Das est le débit d'absorption spécifique. Il désigne le niveau maximal d'ondes radio auquel l'utilisateur peut être exposé lorsque le téléphone mobile est contre l'oreille et qu'il fonctionne à sa puissance maximale.

Tous les téléphones mobiles commercialisés en France ont l'obligation réglementaire d'avoir un DAS inférieur à 2 W/kg, la limite recommandée par l'OMS pour protéger la santé.

 

 Que faut-il penser des autocollants qu'on pose sur les téléphones pour limiter les ondes émises vers le cerveau ?


Ces accessoires n'ont aucun effet sur votre exposition aux ondes radio. Dans certains cas, ils augmentent même cette exposition. Cela peut ressembler à de l'arnaque !

 

"Le téléphone augmente les risques d'accidents de la route"

Existe-t-il des études prouvant un lien entre l'utilisation du portable au volant et le nombre d'accidents de la route et quelle est votre position à ce sujet ?


Le seul risque effectivement avéré de l'utilisation du portable est de téléphoner en conduisant. Nous recommandons de laisser la messagerie répondre si on est appelé alors qu'on est au volant et de s'arrêter dans un endroit sûr pour passer un appel. Nous avons fait des campagnes radio avec la sécurité routière sur ce thème.

 

 Quels sont les principaux conseils à retenir ?


Les conseils du dépliant " Mon mobile et ma santé " sont des conseils donnés d'abord par le ministère de la Santé et par l'Afsset.

- Utiliser un kit oreillette pendant les appels téléphoniques.

- Téléphoner de préférence dans les zones de bonne réception radio (4 barrettes à l'écran de votre mobile).

- Privilégier un mobile à faible Das (Afsset).

- Inciter les enfants à faire une utilisation modérée du téléphone mobile.

 

 

A lire aussi

Notre dossier : Le portable est-il dangeureux pour la santé ?

 

Jean Marie Danjou est le délégué général de l'Association française des opérateurs mobiles (Afom) et Joël Amar est consultant pour l'Afom.

 

Le dépliant "Mon mobile et ma santé" est disponible sur le site de l'Afom.

Sur le site Mobile et Santé ouvert récemment, vous trouverez des compléments d'information et pourrez poser d'autres questions.

Le site lancé par le ministère de la Recherche sur les ondes : Les ondes en questions.

 

 


Réalisé par Gaëlle Monfort, L'Internaute Publié le 23/02/2010.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


























Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Accès-Usages
commenter cet article

commentaires

links of london bracelet 01/07/2010 07:46


thank you,you are right!authentic pandora beads/links of london bracelet