Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 12:56

Des fans clubs de l’artiste Youssou NDOUR ont entamé des actions citoyennes en lançant une pétition pour dire « oui, au démarrage des programmes de TFM». Ils ont ainsi décidé de témoigner leur solidarité au lead vocal de «Super Etoile» mais aussi en tant que citoyens de s’insurger contre les pratiques qui découragent l’entreprenariat national.

Groupe Futurs Médias a bénéficié, en mars 2008, de la part du ministère sénégalais de l’information, de l’attribution d’une fréquence pour une station de radiodiffusion télévisuelle. Ceci a occasionné, selon le promoteur, l’artiste de renommée int ernationale, Youssou NDOUR, des investissements colossaux afin que le Sénégal et l’Afrique puissent bénéficier d’un nouvel espace d’expression culturelle, professionnelle.

A ce jour, il s’avère que la TV de Futurs Médias ne puisse pas émettre du fait de l’absence d’une dernière autorisation, le cahier de charges, devant être délivré par l’état sénégalais.

Aujourd’hui encore, le débat est posé pour savoir si l’état qui nous gouverne a pour ambition d’encourager les citoyens qui l’ont élu de faire vivre l’activité économique de ce pays (création d’emplois, taxes reversés à l’état, etc..) et d’exporter le savoir-faire sénégalais ou l’asphyxier tout simplement. Pour des intérêts inavoués, des manœuvres sont toujours mises en branle pour contrecarrer des initiatives qui n’ont que pour seul but d’apporter du « neuf » dans ce pays mais aussi de créer de la valeur ajoutée pour le bien être de nos concitoyens. Ceci n’est pas une première dans notre «Teranga», mais quand prendront-elles fin ?

Vous pouvez vous joindre à cette initiative de citoyens sénégalais, africains de tout bord, toujours désireux de voir leurs droits civils respectés. Vous pouvez nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste et envoyer ce mail à vos contacts pour une large information et à l'adresse suivante : houreta@gmail.com <mailto:houreta@gmail.com>



Source :
PressAfrik, le 8 novembre 2009.


Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Avis-interview
commenter cet article

commentaires