Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 10:19
champion.jpgLe Sénégal connaît un développement extraordinaire du secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) même s’il reste beaucoup de choses à faire.

Cet accroissement des TIC a fait bénéficier le Sénégal de 418 milliards avec seulement trois opérateurs téléphoniques (Orange, Sentel, Expresso).

En effet, sur un investissement de 119 milliards de francs, le Sénégal a enregistré un chiffre d’affaire global du secteur, en 2008, de près de 600 milliards.

Selon des récents chiffres de l’Agence de Régulation des Marchés Publics (Armp), divulgués hier, au cours de l’installation des organes de direction du Fonds de développement du Service universel des télécommunications, par Aminata Tall, le Sénégal compte 264403 abonnés fixes et 4711 lignes publiques contre 6391080 abonnés à la téléphonie mobiles avec des taux de pénétration respectifs de 2.27 et 52.5%.

Ces bons chiffres sont aussi notés chez les utilisateurs de l’Internet. Selon le Secrétaire de la Présidence de République, Mme Aminata Tall, il y a 58268 abonnés internet contre 1020000 utilisateurs d’Internet sur une bande passante de 4.2 Gbps, soit un taux de pénétration de l’Internet de 7.4 %.

Selon le Secrétaire de la Présidence de la République, ces derniers chiffres de 2009 de l’agence de régulation des marchés publics, renseignent largement sur le dynamisme du secteur des TIC au Sénégal.



Source : PressAfrik, le 23 février 2010.

Partager cet article

Repost 0

commentaires