Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 12:27

Qui sortira vainqueur du marché TIC algérien. Le Maghreb répondent les adeptes de ce grand bloc régional. La Tunisie plaide le camp des pragmatiques. Les SSII Marocaines ont beau être ce qu’elles sont ce sont leurs consœurs Tunisiennes qui conduiront un mouvement d’off shoring vers le voisin Algérien. Les besoins de ce pays – chantier à ciel ouvert grâce  à la manne du pétrole- en  systémes d’informations sont immenses. La stratégie e-algérie 2013 prévoit de grands projets dédiés aux Ministères et aux collectivités locales. L’attrait pour les SSII Tunisiennes et marocaines et tel que leur rivalité s’est révélée au grand jour lors du dernier MED IT d’Alger.


Les deux rivales avancent parfois leur pion dans les coulisses et par l’entremise de leurs partenaires français et de la zone euro. Mais les tunisiennes se sont vite affranchies. Qui a ouvert le bal ? Le groupement Informatique de Abderazak Lejri. BFI dans l’informatique pour la finance, et le groupe Discovery dans les ERP. Depuis on ne  compte plus les SSII tunisiennes présentes en Algérie.


Le groupe Loukil a tissé son  réseau dans les Telecom et le Groupe 3S achève de transférer son savoir faire. Le mode d’emploi tunisien s’appuie sur un  principe clé, nouer de solides relations de partenariats avec les SSII locales, transférer l’expertise, s’adapter aux spécificités locales. A cela il faut ajouter la mobilité des SSII tunisiennes, contraintes de franchir les frontières compte tenu de l’étroitesse du marché local associée à un culture enracinée d’off shoring. En outre, elles n’agissent pas toujours en solo mais via des regroupements de circonstance qui stimulent le travail collaboratif et la diversité des expériences. Aujourd’hui et au lendemain d’une vague success strory d’aucun s songent à une association TIC fédérant les atouts des deux pays, un pas supplémentaire vers le Maghreb des technologies et de l’innovation.

Source : Tunisia IT, le 13 juillet 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ibrahima - dans Les opérateurs
commenter cet article

commentaires