Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • COMPRENDRE LE DEFI DU NUMERIQUE
  • : Ce site traite de la question des usages des TIC par les collectivités locales, mais aussi par les individus. En Afrique particulièrement, mais également dans le monde.
  • Contact

Rechercher

Archives

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 12:57
algerie-telecom-batiment1.jpgALGER, 7 déc 2009 (APS-POOL-UMA) - Un mémorandum de coopération entre le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication et l'opérateur historique coréen Korea Telecom (KT), portant sur la formation dans le domaine de la e-gouvernance, a été signé dimanche à Alger.

L'accord a été signé par M. Hatem Hocini, directeur de la société de l'information, et M. Maeng Soo-Ho, vice président de KT, lors d'une cérémonie organisée au siège du ministère. Cet accord porte sur la formation en technologies de l'information et de la communication des ingénieurs et des cadres de différents ministères, et la mise en place d'une équipe composée d'experts des deux parties pour réaliser des études de faisabilité en Algérie de la e-gouvernance.

Dans une déclaration à la presse, M. Soo-Ho a indiqué que KT veut partager avec l'Algérie ses expériences en la matière, accumulées depuis une trentaine d'années.

Il a affirmé que KT ambitionne de devenir un "partenaire stratégique" de l'Algérie et espère l'accompagner dans la mise en £uvre du programme gouvernemental e-Algérie2013.

De son côté, M. Hocini a souligné que ce mémorandum permet au ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication de bénéficier de l'expérience coréenne dans le domaine de la e-gouvernance et de la formation en ressources humaines et sécurité informatique notamment.

"L'expérience de la Corée en la matière nous permettra aussi de mieux appréhender la réalité algérienne", a-t-il ajouté.

Créée en 1981, Korea Telecom a été privatisée en 2002. Elle est implantée dans une vingtaine de pays dont l'Algérie et représente un chiffre d'affaires de 23 milliards de dollars. (APS)

Partager cet article

Repost 0

commentaires